Des parisiens à la recherche...

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Puisque nous comptons lancer la campagne d'hiver des "Cocktails ruraux" et qu'une tournée des "Chroniques rurales de notre temps se profile sérieusement pour 2011 (avec de nombreuses escapades hors d'Eure et Loir), nous vous donnons à lire un texte qui fait la jonction :

 

Des parisiens à la recherche d’une maison de campagne

 

 A la recherche d’une résidence secondaire un couple de parisiens fait le tour de la campagne autour de Paris

 

 Sur les genoux de la parisienne qui n’est autre que Nicole une carte sur laquelle le couple de parisiens pointe les secteurs déjà explorés

 

 Au volant donc Michel passablement agacé de devoir passer dorénavant ces samedis sur les routes départementales quand il ne s’agit pas de chemins vicinaux

 

 Ils ne prennent plus que Cécile avec eux parce qu’ils n’ont personne à qui la donner en garde

 

 Nicolas travaille c’est tout de même l’année de son deuxième bachot

 

De toute façon ses parents avaient très vite abandonné l’idée de le prendre avec eux Nicolas est très brillant même Chabut le disait l’an dernier mais Nicolas est le prototype de l’adolescent qui a le don de mettre les nerfs de ses parents à vif

 

 Donc pour éviter à Nicolas que Michel ne lui retourne une nième paire de claques à travers la figure ça c’est Nicole qui le dit parce que Michel poussé à bout par son fils craque de plus en plus continue et je t’en fous une à travers la gueule ça fait bien pour les petites

 

 On imagine ce qu’un jeune parisien de dix-sept ans qui soigne sa peau à coups de lotion  contre les agressions bactériennes ricanement de Michel tu parles agressions bactériennes ça serait plutôt des raz de marée hormonaux donc on imagine ce qu’un jeune parisien de dix-sept ans peut dire dans des circonstances pareilles ça pue ici j’y crois pas un vrai trou à merde pour trouver des filles bonjour le sport ça fait bien pour les petites

 

 D’ailleurs la petite dernière file un mauvais coton il lui arrive de répondre mal à ses parents de parler relâché c’est une annotation que Nicole met souvent sur les copies des jeunes parisiens à qui elle a le privilège de faire goûter le comique moliéresque le sens de l’honneur cornélien l’emphase hugolienne ou la délicatesse de Charles d’Orléans tâche souvent ingrate quand on sait ces jeunes gens travaillés par des raz de marée hormonaux dont on a peine à envisager les ravages

 

Donc Nicole met souvent au stylo rouge sur les devoirs de ses élèves style trop relâché

 

 Il faudra surveiller de plus près Cécile Claire a soit disant du travail avec sa grande copine du moment Daphné Nicole et Michel ont fait semblant de croire qu’elle allait travailler pas mécontent d’avoir laissé au bercail Miss Ronchon c’est le petit nom de Claire qui n’est jamais contente qui a toujours quelque chose à redire à tout et pour couronner le tout n’arrête pas de se disputer avec son grand frère qu’elle a cru malin de rebaptiser le boutonneux ce qui a le don de mettre Nicolas en fureur

 

Ils en viennent souvent aux mains et c’est à Michel de les séparer pas Nicole parce que maintenant Nicolas est fort comme un homme évidemment puisqu’il est victime d’agressions bactériennes